SAWA

SAWA:Dr Tarek Abou Nour ; Zakât al-Fitr

Zakât al-Fitr (aumône de la rupture du jeûne). Étant destinée aux plus démunis, elle a pour but de purifier le jeûneur de ses péchés commis pendant le mois de ramadan.  L'aumône de la rupture du jeûne est une obligation (Wajiba) pour chaque musulman.  C’est un devoir pour chaque musulman de s’en acquitter avant le dernier jour de Ramadan, avant la prière de la célébration de l’Aïd el Fitr.  Chaque responsable de famille doit la verser pour toutes les personnes dont il a la charge, y compris celles qui ne jeûnent pas et les bébés.  Le second objectif de cette Zakât est de permettre aux nécessiteux de passer dignement la fête de l’Aïd, en leur épargnant de tendre la main ce jour-là.
 L'invité de sawa sur radio orient Dr Tarek Abou Nour Imam Théologien et directeur de l'institut d'enseignement supérieur islamique de Paris pour se préparer à accueillir Ramadân 

Zakât al-Fitr (aumône de la rupture du jeûne). Étant destinée aux plus démunis, elle a pour but de purifier le jeûneur de ses péchés commis pendant le mois de ramadan. 

L'aumône de la rupture du jeûne est une obligation (Wajiba) pour chaque musulman. 

C’est un devoir pour chaque musulman de s’en acquitter avant le dernier jour de Ramadan, avant la prière de la célébration de l’Aïd el Fitr.  Chaque responsable de famille doit la verser pour toutes les personnes dont il a la charge, y compris celles qui ne jeûnent pas et les bébés.  Le second objectif de cette Zakât est de permettre aux nécessiteux de passer dignement la fête de l’Aïd, en leur épargnant de tendre la main ce jour-là. L'invité de sawa sur radio orient Dr Tarek Abou Nour Imam Théologien et directeur de l'institut d'enseignement supérieur islamique de Paris pour se préparer à accueillir Ramadân 
11 mai 2021

SAWA:Quand la passion sculpte l’art.. Hamidou, la voix d’or du patrimoine musical algérien

Culture: Hamidou, de son vrai nom Ahmed Takdjout est un célèbre chanteur algérien aux registres musicaux bien variés, natif de la ville d’Alger dans le quartier El Mouradia. Il continu à ravir son public en Algérie et à travers le monde avec des répertoires riches de par leurs contenus. Son talent artistique se fait remarquer alors qu'il est encore tout jeune et depuis.. l’aventure l’anime.
En 1982, il rejoint l'ensemble musical El Fakhardjia où il réussit à interpréter tous les genres musicaux. En 1985, Hamidou passe à la radio Chaine III avec le groupe « Synthesis » et en 1986, il sort son premier titre « Serwal Loubia » qui remporte un tel succès qu'il dépasse ceux des chanteurs les plus connus. Le clip vidéo vient renforcer son image auprès du public et lui ouvre les portes du cinéma. En effet, il obtient le premier rôle dans le film « Le passager », aux cotés de Taous Toudja. Il renouvelle l'expérience en 1988 dans « Marathon Tam ». Avec la sortie de son album « Tendmi aâliya », Hamidou tourne le clip de « Ana Sghiyar », qui est sous forme de court-métrage : le succès est immédiat. Le 5 novembre 1989, il se produit à Milan et en 1992 à l'Institut du monde Arabe à Paris. En 1994, il sort « Thamaghra Kheloudja » et en 1995 il s'installe à Paris. Le plus grand succès vient avec le single "Yakalelo", en compagnie du groupe Nomad's. En 2013, l'artiste sortait l'album « Algérias ». Hamidou obtient la médaille de Mozart de l'Unesco et n'a cessé d'émerveiller ses fans à travers le monde en faisant des tournées assurant des ambiances festives pour son public.

Un artiste charismatique, passionné et passionnant, généreux humainement et artistiquement, il fait partie du collectif d’artistes algériens «  El Bandia Social Club ». Malgré la crise sanitaire actuelle qui a frappé de plein fouet le monde artistique, Hamidou garde son contact avec son public à travers des apparitions médiatiques et surtout via les réseaux sociaux. Hamidou était l'invité de l'émission SAWA ce dimanche 9 mai, un moment d’échange convivial sur l’antenne de Radio Orient.

Culture: Hamidou, de son vrai nom Ahmed Takdjout est un célèbre chanteur algérien aux registres musicaux bien variés, natif de la ville d’Alger dans le quartier El Mouradia. Il continu à ravir son public en Algérie et à travers le monde avec des répertoires riches de par leurs contenus. Son talent artistique se fait remarquer alors qu'il est encore tout jeune et depuis.. l’aventure l’anime.En 1982, il rejoint l'ensemble musical El Fakhardjia où il réussit à interpréter tous les genres musicaux. En 1985, Hamidou passe à la radio Chaine III avec le groupe « Synthesis » et en 1986, il sort son premier titre « Serwal Loubia » qui remporte un tel succès qu'il dépasse ceux des chanteurs les plus connus. Le clip vidéo vient renforcer son image auprès du public et lui ouvre les portes du cinéma. En effet, il obtient le premier rôle dans le film « Le passager », aux cotés de Taous Toudja. Il renouvelle l'expérience en 1988 dans « Marathon Tam ». Avec la sortie de son album « Tendmi aâliya », Hamidou tourne le clip de « Ana Sghiyar », qui est sous forme de court-métrage : le succès est immédiat. Le 5 novembre 1989, il se produit à Milan et en 1992 à l'Institut du monde Arabe à Paris. En 1994, il sort « Thamaghra Kheloudja » et en 1995 il s'installe à Paris. Le plus grand succès vient avec le single "Yakalelo", en compagnie du groupe Nomad's. En 2013, l'artiste sortait l'album « Algérias ». Hamidou obtient la médaille de Mozart de l'Unesco et n'a cessé d'émerveiller ses fans à travers le monde en faisant des tournées assurant des ambiances festives pour son public.Un artiste charismatique, passionné et passionnant, généreux humainement et artistiquement, il fait partie du collectif d’artistes algériens «  El Bandia Social Club ». Malgré la crise sanitaire actuelle qui a frappé de plein fouet le monde artistique, Hamidou garde son contact avec son public à travers des apparitions médiatiques et surtout via les réseaux sociaux. Hamidou était l'invité de l'émission SAWA ce dimanche 9 mai, un moment d’échange convivial sur l’antenne de Radio Orient.

10 mai 2021

SAWA:La journée mondiale de l'asthme avec Christine Rolland, directrice de l'association Asthme & Allergies

Santé: La journée mondiale de l'asthme est organisée une fois par an à l'initiative de l'association Asthme et Allergies pour la France. Au niveau mondial, c'est la "Global Initiative for Asthma" qui oeuvre. Elle est fixée au 1er mardi de chaque mois de mai. Il s'agit d'une journée d'échanges et d'information réunissant professionnels de santé et asthmatiques. 2021 marque les 22 ans de l'édition française de la Journée Mondiale de l’Asthme. Il y a plus de 4 millions d'asthmatiques en France dont 1/4 d'enfants et d'adolescents. L'asthme provoque encore 1000 décès par an chez les personnes de moins de 65 ans, alors qu'on dispose de traitements extrêmement efficaces. Les spécialistes savent que presque tous ces décès seraient évités si l'asthme était dépisté et les traitements suivis.  Chaque année, un thème spécifique est attribué à cette journée. En 2021 elle est dédiée aux idées fausses sur l’asthme. Les mythes et les idées reçues sont nombreux et pour en parler, Christine Rolland, directrice de l'association Asthme & Allergies était l’invitée de l’émission SAWA ce vendredi 7 mai. Site: www.asthme-allergies.org

Santé: La journée mondiale de l'asthme est organisée une fois par an à l'initiative de l'association Asthme et Allergies pour la France. Au niveau mondial, c'est la "Global Initiative for Asthma" qui oeuvre. Elle est fixée au 1er mardi de chaque mois de mai. Il s'agit d'une journée d'échanges et d'information réunissant professionnels de santé et asthmatiques. 2021 marque les 22 ans de l'édition française de la Journée Mondiale de l’Asthme.

Il y a plus de 4 millions d'asthmatiques en France dont 1/4 d'enfants et d'adolescents. L'asthme provoque encore 1000 décès par an chez les personnes de moins de 65 ans, alors qu'on dispose de traitements extrêmement efficaces. Les spécialistes savent que presque tous ces décès seraient évités si l'asthme était dépisté et les traitements suivis. 

Chaque année, un thème spécifique est attribué à cette journée. En 2021 elle est dédiée aux idées fausses sur l’asthme. Les mythes et les idées reçues sont nombreux et pour en parler, Christine Rolland, directrice de l'association Asthme & Allergies était l’invitée de l’émission SAWA ce vendredi 7 mai.

Site: www.asthme-allergies.org

08 mai 2021

SAWA:Nouamane Lahlou artiste engagé partage ses journées ramadanesques avec nos auditeurs

L’artiste Nouamane Lahlou est né à Fès en 1965. Il a vécu une période de sa vie à Casablanca et à Rabat. Très jeune, il a quitté le Maroc pour les États-Unis d’Amérique, où il a travaillé comme chanteur et musicien jouant l’Oud dans le pavillon marocain de Walt Disney, à Orlando, avant de déménager à Los Angeles. Par la suite, et sur un conseil du géant de la musique arabe, Mohammed Abdel Wahhab qui a été impressionné par sa voix, il a émigré en Égypte, le Hollywood de l’Est. Nouamane Lahlou est également un compositeur et un musicien distingué. Il a composé pour de grands artistes marocains tels que Naima Samih, Latifa Raafat, Hayat Al-Idrisi, Karima Skali et Fouad Zbadi. Il a aussi composé pour le grand chanteur libanais Wadia Assafi.

L’artiste Nouamane Lahlou est né à Fès en 1965. Il a vécu une période de sa vie à Casablanca et à Rabat. Très jeune, il a quitté le Maroc pour les États-Unis d’Amérique, où il a travaillé comme chanteur et musicien jouant l’Oud dans le pavillon marocain de Walt Disney, à Orlando, avant de déménager à Los Angeles. Par la suite, et sur un conseil du géant de la musique arabe, Mohammed Abdel Wahhab qui a été impressionné par sa voix, il a émigré en Égypte, le Hollywood de l’Est. Nouamane Lahlou est également un compositeur et un musicien distingué. Il a composé pour de grands artistes marocains tels que Naima Samih, Latifa Raafat, Hayat Al-Idrisi, Karima Skali et Fouad Zbadi. Il a aussi composé pour le grand chanteur libanais Wadia Assafi.
08 mai 2021