SAWA

SAWA:Avec le Cheikh Abd el Hafid Benchouk, Directeur de la Maison Soufie et Délégué de la Fraternité Islamique des Artisans de Paix.

Le jeûne du mois de Ramadan doit avoir pour finalité l'amélioration du comportement du croyant et réaliser son élévation spirituelle. La patience est l'une des vertus que les croyants doivent viser dans leurs quotidien pour une vie paisible. Toutefois, il est regrettable de constater à quel point certains jeûneurs perdent leur patience. Le Ramadan représente donc le moment idéal pour se parer d'une grande sagesse : la patience surtout en ces temps pandémiques dû au coronavirus.   Sur le chemin de la sagesse et de la patience avec l'invité de l'émission SAWA, le Cheikh Abd el Hafid Benchouk, Directeur de la Maison Soufie et Délégué de la Fraternité Islamique des Artisans de Paix.

Le jeûne du mois de Ramadan doit avoir pour finalité l'amélioration du comportement du croyant et réaliser son élévation spirituelle. La patience est l'une des vertus que les croyants doivent viser dans leurs quotidien pour une vie paisible. Toutefois, il est regrettable de constater à quel point certains jeûneurs perdent leur patience. Le Ramadan représente donc le moment idéal pour se parer d'une grande sagesse : la patience surtout en ces temps pandémiques dû au coronavirus.

 

Sur le chemin de la sagesse et de la patience avec l'invité de l'émission SAWA, le Cheikh Abd el Hafid Benchouk, Directeur de la Maison Soufie et Délégué de la Fraternité Islamique des Artisans de Paix.

03 mai 2020

SAWA:Avec Docteur Yahia MEKKI, Virologue, chef de service au laboratoire de virologie au CHU de Lyon, expert auprès de l'OMS et le Ministère Français de la santé.

COVID19: L'invité de SAWA ce jeudi est le Docteur Yahia MEKKI, Virologue, chef de service au laboratoire de virologie au CHU de Lyon, expert auprès de l'OMS et le Ministère Français de la santé.

Le Docteur MEKKI, nous donne sa réflexion sur la situation pandémique actuelle en France et à l'étranger. On fait le point avec lui, sur les mesures prises par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus pendant et après le confinement et la nécessité de repenser notre vie socio-économique. Le Docteur Mekki nous parle des études et projets de recherches en France en collaboration avec les autorités de santé et des partenaires internationaux, visant à développer des traitements ou un vaccin contre le Covid19, mais aussi sur ce que l'on ignore encore sur le coronavirus Sars-Cov-2.

COVID19: L'invité de SAWA ce jeudi est le Docteur Yahia MEKKI, Virologue, chef de service au laboratoire de virologie au CHU de Lyon, expert auprès de l'OMS et le Ministère Français de la santé. Le Docteur MEKKI, nous donne sa réflexion sur la situation pandémique actuelle en France et à l'étranger. On fait le point avec lui, sur les mesures prises par le gouvernement pour endiguer la propagation du coronavirus pendant et après le confinement et la nécessité de repenser notre vie socio-économique. Le Docteur Mekki nous parle des études et projets de recherches en France en collaboration avec les autorités de santé et des partenaires internationaux, visant à développer des traitements ou un vaccin contre le Covid19, mais aussi sur ce que l'on ignore encore sur le coronavirus Sars-Cov-2.

01 mai 2020

SAWA: Avec Beihdja Rahal musicienne et interprète soliste de la musique arabo-andalouse

Beihdja Rahal est une musicienne et interprète soliste de la musique arabo-andalouse née à El-Biar, un quartier d'Alger en 1962. Elle a vécu d'abord en Algérie et depuis 1992 en France. Après avoir commencé sa formation artistique en 1974 au conservatoire d’Alger sous l’enseignement de Mohamed Khaznadji, Abderrezak Fakhardji et Zoubir Karkachi, Beihdja Rahal a fait ses premiers pas en 1982 en tant que musicienne et interprète au sein de l’orchestre El Fakhardjia pendant 3 ans. Elle devient également membre fondateur, chanteuse soliste et professeur de musique andalouse au sein de l’orchestre Essoundoussia, cette association obtient le premier prix au Printemps Musical d'Alger en 1987 et 1988. En 1993, elle crée son propre orchestre à Paris.

Beihdja Rahal est une musicienne et interprète soliste de la musique arabo-andalouse née à El-Biar, un quartier d'Alger en 1962. Elle a vécu d'abord en Algérie et depuis 1992 en France.

Après avoir commencé sa formation artistique en 1974 au conservatoire d’Alger sous l’enseignement de Mohamed Khaznadji, Abderrezak Fakhardji et Zoubir Karkachi, Beihdja Rahal a fait ses premiers pas en 1982 en tant que musicienne et interprète au sein de l’orchestre El Fakhardjia pendant 3 ans. Elle devient également membre fondateur, chanteuse soliste et professeur de musique andalouse au sein de l’orchestre Essoundoussia, cette association obtient le premier prix au Printemps Musical d'Alger en 1987 et 1988. En 1993, elle crée son propre orchestre à Paris.

30 avril 2020