ET SI ON EN PARLAIT?

ET SI ON EN PARLAIT ? SPECIALE ALGERIE

ET SI ON EN PARLAIT, émission diffusée le mardi 12 mars 2019. Emission présentée par Alexis Bachelay Emission spéciale Et si on en parlait sur la situation en Algérie.   Le Président Abdelaziz Boutéflika renonce donc à se présenter pour un 5ème mandat, mais pas à gouverner. En effet son mandat devait s’achever le 25 avril prochain, avec une élection présidentielle prévue le 18 avril. Cette élection reportée, "un coup d'Etat" pour certains, ne donne aucune garantie. Les changements demandés dans la rue par la population algérienne seront-ils au rendez-vous ? A l’origine de cette "situation inédite", ce sont bien les semaines de manifestations et une mobilisation de plus en plus intense de la société algérienne, qui ont poussé le Président Bouteflika à ce renoncement et au report de l'élection présidentielle. Un premier succès donc, pour les manifestants qui se sont mobilisés depuis le 22 février, mais un pouvoir qui, pour l’instant se remanie pour mieux se maintenir ? Assistons à une révolution de velours, une révolution de palais, un printemps démocratique ? Allons-nous assister à une transition pacifique vers un nouveau régime  Pour en parler avec nous aujourd’hui :  Benjamin Stora, historien, président de la cité internationale de l’histoire de  l’immigration, né à Constantine, auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Algérie Parmi ses nombreux ouvrages, La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie (La Découverte, 1991) ; Appelés en guerre d’Algérie (Gallimard, 1997) ; Les Trois exils. Juifs d’Algérie (Stock, 2006) Anouar Benmalek, écrivain et mathématicien algérien, né à Casablanca fondateur du comité algérien contre la torture également auteur de Nouvelles d’Algérie, Les enfants de la balle, Algérie 50. Rosa Moussaoui, journaliste au quotidien l'Humanité

ET SI ON EN PARLAIT, émission diffusée le mardi 12 mars 2019.

Emission présentée par Alexis Bachelay

Emission spéciale Et si on en parlait sur la situation en Algérie.  

Le Président Abdelaziz Boutéflika renonce donc à se présenter pour un 5ème mandat, mais pas à gouverner. En effet son mandat devait s’achever le 25 avril prochain, avec une élection présidentielle prévue le 18 avril. Cette élection reportée, "un coup d'Etat" pour certains, ne donne aucune garantie. Les changements demandés dans la rue par la population algérienne seront-ils au rendez-vous ? A l’origine de cette "situation inédite", ce sont bien les semaines de manifestations et une mobilisation de plus en plus intense de la société algérienne, qui ont poussé le Président Bouteflika à ce renoncement et au report de l'élection présidentielle.

Un premier succès donc, pour les manifestants qui se sont mobilisés depuis le 22 février, mais un pouvoir qui, pour l’instant se remanie pour mieux se maintenir ?

Assistons à une révolution de velours, une révolution de palais, un printemps démocratique ? Allons-nous assister à une transition pacifique vers un nouveau régime 

Pour en parler avec nous aujourd’hui : 

Benjamin Stora, historien, président de la cité internationale de l’histoire de  l’immigration, né à Constantine, auteur de nombreux ouvrages sur l’histoire de l’Algérie

Parmi ses nombreux ouvrages, La gangrène et l’oubli, la mémoire de la guerre d’Algérie (La Découverte, 1991) ; Appelés en guerre d’Algérie (Gallimard, 1997) ; Les Trois exils. Juifs d’Algérie (Stock, 2006)

Anouar Benmalek, écrivain et mathématicien algérien, né à Casablanca fondateur du comité algérien contre la torture également auteur de Nouvelles d’Algérie, Les enfants de la balle, Algérie 50.

Rosa Moussaoui, journaliste au quotidien l'Humanité

12 mars 2019

ET SI ON EN PARLAIT: QUELLE PLACE POUR LE SPORT FEMININ?

Quelle place pour le sport féminin ? 78% des françaises et des français voudraient voir davantage de sport féminin selon un sondage Odoxa pour RTL. Une autre enquête montre que 63% des françaises et des français regardent aujourd'hui le sport féminin à la télévision avec 10 points gagnés en six mois. Le football occupe la première place parmi les disciplines les plus regardées, juste derrière on retrouve le Handball, les sports d'hiver ou encore le tennis, l'athlétisme et la natation. La médiatisation du sport féminin progresse d'année et année et pourtant 88% des personnes interrogées considèrent que le sport féminin n'est pas suffisamment médiatisé. Enfin, les Français estiment que le sport féminin n''est pas suffisamment encouragé par les acteurs de la société comme l'école, les parents ou encore les clubs. D'après une autre étude du CSA en 2016, 20% des programmes sportifs étaient consacrés au sport féminin. Il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre la parité, et à travers ce sujet, on questionne la place de la femme dans la société. Les invités de Et si on en parlait  : Clarisse Agbegnenou, triple championne du monde de judo, triple championne d'Europe et vice-championne olympique à Rio en 2016. Marraine de Sport féminin toujours Nathalie Sonnac, membre du CSA en charge du sport, professeur des universités  Carole Gomez, chercheuse à l'IRIS sur la géopolitique du sport et coordinatrice projet UNESCO/UNFP sur le football

Quelle place pour le sport féminin ?

78% des françaises et des français voudraient voir davantage de sport féminin selon un sondage Odoxa pour RTL. Une autre enquête montre que 63% des françaises et des français regardent aujourd'hui le sport féminin à la télévision avec 10 points gagnés en six mois. Le football occupe la première place parmi les disciplines les plus regardées, juste derrière on retrouve le Handball, les sports d'hiver ou encore le tennis, l'athlétisme et la natation.

La médiatisation du sport féminin progresse d'année et année et pourtant 88% des personnes interrogées considèrent que le sport féminin n'est pas suffisamment médiatisé. Enfin, les Français estiment que le sport féminin n''est pas suffisamment encouragé par les acteurs de la société comme l'école, les parents ou encore les clubs.

D'après une autre étude du CSA en 2016, 20% des programmes sportifs étaient consacrés au sport féminin. Il reste encore du chemin à parcourir pour atteindre la parité, et à travers ce sujet, on questionne la place de la femme dans la société.

Les invités de Et si on en parlait  :

Clarisse Agbegnenou, triple championne du monde de judo, triple championne d'Europe et vice-championne olympique à Rio en 2016. Marraine de Sport féminin toujours

Nathalie Sonnac, membre du CSA en charge du sport, professeur des universités 

Carole Gomez, chercheuse à l'IRIS sur la géopolitique du sport et coordinatrice projet UNESCO/UNFP sur le football

07 mars 2019

Et si on en parlait : Syrie, Palestine avec P. Amirshahi et JL Bennahmias

ET SI ON EN PARLAIT, 21 FEVRIER 2019, émission présentée par Alexis Bachelay La situation au Proche-Orient et les conséquences de la décision américaine de retrait de la Syrie, les craintes des kurdes, la fin annoncée de Daech l‘Etat Islamique Dans la seconde partie de l'émission, nous aborderons les enjeux des élections législatives en Israël, et les nouvelles tensions liées à la décision du gouvernement Nétanyahou de geler 138 millions de dollars (122 millions d'euros) qu'il devait verser à l'Autorité palestinienne afin de protester contre les allocations que cette dernière verse aux familles de prisonniers palestiniens. Nos invités : M. Pouria Amirshahi directeur de l’hebdomadaire Politis depuis avril 2018. Ancien député – socialiste puis indépendant de gauche – des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest) de 2012 à 2017. M. Jean-Luc Bennahmias – Co-président de l’Union des démocrates-écolos Membre du conseil économique, social et environnemental Auteur Les paradoxes de monsieur Hulot Edition l’Archipel, Un Président devrait dire ça Edition du Net

ET SI ON EN PARLAIT, 21 FEVRIER 2019, émission présentée par Alexis Bachelay

La situation au Proche-Orient et les conséquences de la décision américaine de retrait de la Syrie, les craintes des kurdes, la fin annoncée de Daech l‘Etat Islamique

Dans la seconde partie de l'émission, nous aborderons les enjeux des élections législatives en Israël, et les nouvelles tensions liées à la décision du gouvernement Nétanyahou de geler 138 millions de dollars (122 millions d'euros) qu'il devait verser à l'Autorité palestinienne afin de protester contre les allocations que cette dernière verse aux familles de prisonniers palestiniens.

Nos invités :

M. Pouria Amirshahi directeur de l’hebdomadaire Politis depuis avril 2018. Ancien député – socialiste puis indépendant de gauche – des Français de l’étranger (Maghreb/Afrique de l’Ouest) de 2012 à 2017.

M. Jean-Luc Bennahmias – Co-président de l’Union des démocrates-écolos

Membre du conseil économique, social et environnemental

Auteur Les paradoxes de monsieur Hulot Edition l’Archipel, Un Président devrait dire ça Edition du Net

21 février 2019

Et si on en parlait : la souffrance au travail

La souffrance au travail du stress au burn out : quelles solutions individuelles et collectives. Pour en parler : Aude Selly, consultante Prévention et risques professionnels, auteure de 3 ouvrages : Quand le travail vous tue, histoire d’un burn out et de sa guérison en 2013 Burn out et après ? comment le prévenir, comment se reconstruire ? en 2015 Renaissance, il y a une vie après le Burn out aux éditions Maxima en 2019
 
Thierry Delcourt, directeur dans un grand groupe industriel, vous enseigne le management à l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, dans de grandes écoles et des centres de formation depuis trente ans. Auteur de : Rendre les salariés heureux aux éditions Pierre Téqui en 2018. Emission présentée par Alexis Bachelay

La souffrance au travail du stress au burn out : quelles solutions individuelles et collectives.

Pour en parler :

Aude Selly, consultante Prévention et risques professionnels, auteure de 3 ouvrages :

Quand le travail vous tue, histoire d’un burn out et de sa guérison en 2013

Burn out et après ? comment le prévenir, comment se reconstruire ? en 2015

Renaissance, il y a une vie après le Burn out aux éditions Maxima en 2019 

Thierry Delcourt, directeur dans un grand groupe industriel, vous enseigne le management à l’école militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, dans de grandes écoles et des centres de formation depuis trente ans. Auteur de : Rendre les salariés heureux aux éditions Pierre Téqui en 2018.

Emission présentée par Alexis Bachelay

14 février 2019

ET SI ON EN PARLAIT ? LE HANDICAP

"Et si on en parlait ? Emission du 7 février 2019, présentée par Alexis Bachelay  Avec nos deux invités, nous aborderons l’inclusion des personnes handicapées dans notre société. Il y a une réelle pression des familles et des associations et du monde politique en faveur de l’inclusion des personnes handicapées. Penser une société inclusive, c’est respecter les personnes handicapées et donner leur juste place à ces familles. C’est aussi respecter chaque citoyen dans sa spécificité. Une société inclusive, c’est une société qui pense et accompagne les personnes en situation de handicap dans les différentes étapes de la vie : inclusion scolaire, inclusion sociale, inclusion professionnelle Audrey Sovignet, fondatrice d' @iwheelshare, entrepreneuse. @iwheelshare c'est une initiative privée, lancée par@AudreySovignet pour connecter les personnes handicapées à des services produits ou activités selon leur position géographique et leur handicap.   Aurélien Pradié, Député de la première circonscription du lot, en mission parlementaire sur les droits fondamentaux des majeurs protégés en situation de handicap : tutelles, curatelles. En octobre 2018, à l'Assemblée nationale il a déposé, une proposition de loi en faveur de l'inclusion des enfants et adolescents en situation de handicap au sein de l'école publique. Prévoyant également de donner un véritable statut et une meilleure rémunération pour les accompagnants de ces élèves, sa proposition de Loi est soutenue par l'ensemble des groupes politiques. Elle est rejetée par le groupe majoritaire La République en marche.

"Et si on en parlait ? Emission du 7 février 2019, présentée par Alexis Bachelay

 Avec nos deux invités, nous aborderons l’inclusion des personnes handicapées dans notre société. Il y a une réelle pression des familles et des associations et du monde politique en faveur de l’inclusion des personnes handicapées. Penser une société inclusive, c’est respecter les personnes handicapées et donner leur juste place à ces familles. C’est aussi respecter chaque citoyen dans sa spécificité. Une société inclusive, c’est une société qui pense et accompagne les personnes en situation de handicap dans les différentes étapes de la vie : inclusion scolaire, inclusion sociale, inclusion professionnelle

Audrey Sovignet, fondatrice d' @iwheelshare, entrepreneuse. @iwheelshare c'est une initiative privée, lancée par@AudreySovignet pour connecter les personnes handicapées à des services produits ou activités selon leur position géographique et leur handicap.

 

Aurélien Pradié, Député de la première circonscription du lot, en mission parlementaire sur les droits fondamentaux des majeurs protégés en situation de handicap : tutelles, curatelles. En octobre 2018, à l'Assemblée nationale il a déposé, une proposition de loi en faveur de l'inclusion des enfants et adolescents en situation de handicap au sein de l'école publique. Prévoyant également de donner un véritable statut et une meilleure rémunération pour les accompagnants de ces élèves, sa proposition de Loi est soutenue par l'ensemble des groupes politiques. Elle est rejetée par le groupe majoritaire La République en marche.

07 février 2019

Et si en en parlait ? Le Débat National

ET SI ON EN PARLAIT JEUDI 24 JANVIER 2019 à 19 h, émission présentée par ALEXIS BACHELAY Le grand débat national, sortie de crise ou coup de com ? Après plus deux mois de manifestations ininterrompues, organisées par le mouvement des gilets jaunes, l’exécutif a lancé une vaste opération de reconquête de l’opinion et des français appelée : « Grand Débat National » Que peut-il en sortir ? Cela va-t-il apaiser les tensions sur le terrain ? Y a –t-il, derrière cette consultation, des arrières-pensées ? En résumé, que va t—il se passer dans les jours et les semaines qui viennent. Pour en parler avec nous : Arnaud Benedetti Professeur associé en histoire de la communication à l’université Paris 4 Sorbonne. Auteur de l'ouvrage "Le coup de com’permanent" au éditions du Cerf en 2018 Edouardo Rihan-Cypel Ancien Député socialiste de 2012 à 2017, toujours membre du PS, également co-auteur de l’ouvrage collectif « De la gauche en commun aux nouveaux possibles »

ET SI ON EN PARLAIT JEUDI 24 JANVIER 2019 à 19 h, émission présentée par ALEXIS BACHELAY

Le grand débat national, sortie de crise ou coup de com ?

Après plus deux mois de manifestations ininterrompues, organisées par le mouvement des gilets jaunes, l’exécutif a lancé une vaste opération de reconquête de l’opinion et des français appelée : « Grand Débat National »

Que peut-il en sortir ? Cela va-t-il apaiser les tensions sur le terrain ? Y a –t-il, derrière cette consultation, des arrières-pensées ? En résumé, que va t—il se passer dans les jours et les semaines qui viennent. Pour en parler avec nous :

Arnaud Benedetti Professeur associé en histoire de la communication à l’université Paris 4 Sorbonne. Auteur de l'ouvrage "Le coup de com’permanent" au éditions du Cerf en 2018

Edouardo Rihan-Cypel Ancien Député socialiste de 2012 à 2017, toujours membre du PS, également co-auteur de l’ouvrage collectif « De la gauche en commun aux nouveaux possibles »

24 janvier 2019