Tunisie: le gouvernement décrète la réussite de tous les écoliers aux examens

12 juin 2015 à 17h02 par La rédaction

RADIO ORIENT

Le gouvernement tunisien a décrété jeudi la réussite de tous les élèves de primaire aux examens de fin d'année après une grève des instituteurs, qui avaient bloqué la tenue des examens.

 

"Cette décision est exceptionnelle et concerne toutes les classes de l'enseignement primaire", a précisé la Présidence du gouvernement sur sa page officielle Facebook, les instituteurs ayant fait grève pour réclamer de nouvelles primes, un long conflit social qui les oppose aux autorités.

 

"Cette mesure est une déclaration de guerre (...), nous allons mener un autre combat de militantisme contre le pouvoir", a réagi Mastouri Gamoudi, secrétaire général du Syndicat de l'enseignement primaire.

Après une première grève fin mai, les cours ont été suspendus début juin et des dizaines de parents et des élèves ont manifesté leur colère face à ce débrayage.

 

Les examens du troisième trimestre, prévus début juin, ont été reportés dans un premier temps par le gouvernement après le refus des instituteurs de reprendre les cours.

 

"Je suis un instituteur et votre décision Monsieur (le Premier ministre Habib Essid) ne va pas nous dissuader, notre prochain rendez-vous sera au début de l'année scolaire prochaine", a réagi sur la page Facebook de la primature un internaute.

 

La Tunisie est minée par des conflits sociaux et les grèves depuis la révolution de janvier 2011 qui avait été largement motivée par la pauvreté.

 

Les gouvernements tunisiens successifs ont depuis recruté en nombre dans le public et accordé de nombreuses augmentations de salaires et primes pour tenter de juguler la contestation sociale.

 

Le nouveau gouvernement, entré en fonction début 2015, a pour sa part souligné à maintes reprises ne pas avoir les moyens de répondre aux revendications sociales qui se multiplient, provoquant la colère des organisations syndicales, la très puissante UGTT en tête.

 AFP