Le prix Nobel de littérature attribué à la canadienne Alice Munro

10 octobre 2013 à 18h00 par La rédaction

RADIO ORIENT

Le prix Nobel de littérature 2013 a été décerné jeudi à la Canadienne anglophone Alice Munro, 82 ans, décrite comme "la souveraine de l'art de la nouvelle contemporaine".

 

Elle est la première ressortissante du Canada à décrocher ce prix de littérature, et la treizième femme au palmarès. Primé en 1976, Saul Bellow était né au Canada mais de nationalité américaine. Alice Munro est le 27e écrivain de langue anglaise primé.

 

C'est la première fois en 112 ans que l'Académie suédoise récompense un auteur qui n'écrit que des nouvelles. Le Nobel 1933, Ivan Bounine, poète et romancier russophone établi en France, était avant tout célèbre pour ses nouvelles, mais avait aussi pratiqué d'autres genres littéraires.

 

Alice Munro doit sa célébrité à des nouvelles inspirées de la vie des campagnes de l'Ontario.

 

Née le 10 juillet 1931 à Wingham dans l'ouest de l'Ontario, elle y a connu de près la société rurale.

 

A 11 ans, elle décide de devenir écrivain et ne déviera jamais de sa voie.

 

C'est lors de ses études qu'elle rencontre James Munro. Elle l'épouse en 1951 et part avec lui pour Vancouver (ouest du Canada). Le couple aura quatre filles.

 

En 1963, ils s'installent à Victoria et y ouvrent une librairie, Munro's Books, un magasin devenu depuis célèbre au Canada et aux Etats-Unis.

 

Elle reçoit le prix du Gouverneur général pour son premier recueil de nouvelles, "Dance of the Happy Shades" ("La Danse des ombres") paru en 1968.

 

Après un divorce en 1972, elle s'installe comme "écrivaine-résidente" à l'université de Western Ontario. En 1976, elle se remarie avec Gerald Fremlin, un géographe, avec qui elle vivra dans sa province d'origine, publiant en moyenne un recueil de nouvelles tous les quatre ans. Il est décédé en avril.

 

Son dernier recueil, "Dear Life", a été publié en 2012.

 

 

Source  : AFP