"Eyes of a Thief", sélectionné pour les Oscars 2015, ouvre le festival du film palestinien de Londres

30 novembre 2014 à 17h39 par La rédaction

RADIO ORIENT

Le film "Eyes of a Thief" de la Palestinienne Najwa Najjar, qui a été choisi pour représenter la Palestine aux prochains Oscars, était présenté vendredi soir en ouverture du Festival du film palestinien de Londres.

 

Intégralement filmé dans les territoires palestiniens, ce thriller psychologique dans lequel la chanteuse algérienne Souad Massi tient son premier rôle au cinéma, est le second de la réalisatrice palestinienne après "Les grenades et la myrrhe" qui avait notamment remporté le prix du public au festival de Doha en 2009.

 

Inspiré d'événements réels, "Eyes of a Thief" se déroule au coeur de la deuxième Intifada en 2002, entre Naplouse et Ramallah.

 

Tarek, incarné par l'acteur égyptien Khaled Abol Naga, sort de prison après y avoir passé une décennie. De retour au domicile familial, il découvre que sa femme est morte et part à la recherche de sa fille Nour, qu'il n'a jamais connu. Ses recherches le plongent dans un monde de secrets et de doutes moraux.

 

Présenté par le festival comme une "histoire d'amour et de perte sur fond de thriller politique", le film plonge dans les soupçons et les sacrifices qui gangrènent la société palestinienne contemporaine.

 

L'an dernier, "Omar" du Palestinien Hany Abu-Assad, avait fait partie des cinq finalistes aux Oscars dans la catégorie meilleur film étranger.

 

Pour les prochains Oscars, décernés le 22 février, un record de 83 pays ont présenté un film.

 

Une "short-list" d'une dizaine de films sera annoncée en décembre, a indiqué à l'AFP un porte-parole de l'Academy of Motion Pictures Arts and Science, avant l'annonce des nominés aux Oscars dans toutes les catégories le 15 janvier.

 

"Saint-Laurent" de Bertrand Bonello défend les chances françaises.

 

Le Festival du Film Palestinien de Londres présente jusqu'au 11 décembre 40 films, documentaires ou court-métrages palestiniens ou traitant de la Palestine. Des tables rondes sont également organisées notamment sur la représentation de la Palestine dans les informations télévisées au Royaume-Uni ou le traitement des enfants détenus dans des centres de détention militaire israéliens.

 

www.palestinefilmfoundation.org

 

AFP