Bruxelles dégage 180 millions d'euros pour aider les réfugiés syriens

5 décembre 2014 à 17h01 par La rédaction

RADIO ORIENT

La Commission européenne a annoncé jeudi qu'elle allouait 180 millions d'euros pour aider les quelque 1,7 millions de réfugiés syriens, en particulier en matière d'éducation et de formation professionnelle.

 

Cette aide est destinée aux populations déplacées à l'intérieur de la Syrie, ainsi qu'à celles accueillies au Liban et en Jordanie, qui portent le plus gros du fardeau humanitaire de la crise syrienne, a précisé la Commission.

 

L'Onu avait réclamé fin octobre plus d'argent à la communauté internationale, et avait appelé les pays autres que les frontaliers de la Syrie à ouvrir plus grand leurs portes aux réfugiés, ce à quoi l'UE continue de rechigner.

 

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a pour sa part suspendu lundi, faute de moyens financiers, son programme de bons d'achat alimentaires dont bénéficiaient les réfugiés syriens, jugeant "catastrophiques" les conséquences de cet arrêt.

 

"Avec les fonds européens, 2,5 millions d'enfants dans la région pourront bénéficier de programmes d'éducation et de formation", a relevé le commissaire à la Politique de voisinage, Johannes Hahn.

 

"L'UE ne peut pas regarder le peuple syrien souffrir sans agir. Nous sommes prêts à apporter un soutien durable au peuple de Syrie et aux pays voisins", a commenté la représentante de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.

 

Sur le total alloué, 41 millions doivent financer des programmes d'assistance à l'intérieur de la Syrie, notamment en matière d'éducation et de santé, en coopération avec les ONG, l'Unicef et le PAM.

 

Les réfugiés en Jordanie bénéficieront d'une enveloppe de 66 millions, dont 45 millions iront au ministère jordanien de l'Education pour l'aider à scolariser les enfants syriens.

 

Le reste, 73 millions d'euros, est destiné aux réfugiés au Liban, le plus gros des fonds (56,5 millions) devant être consacré à la scolarisation et l'accès aux soins.

 

Ces fonds viennent s'ajouter à une enveloppe de 150 millions d'euros déjà allouée à l'aide humanitaire pour la Syrie en 2014, a précisé la Commission.

 

AFP