Assassinat Hariri : audience publique du TSL

29 octobre 2013 à 17h50 par La rédaction

RADIO ORIENT

Le président de la chambre de première instance du Tribunal spécial pour le Liban (TSL), David Re, a appelé mardi 29 octobre toutes les parties à la coopération en vue de l'ouverture du procès dans l'affaire de l'assassinat de l'ex Premier ministre Rafic Hariri, dont la date a été provisoirement fixée au 13 janvier 2014.

 

Une déclaration faite lors de l'audience publique tenue par la chambre de première instance consacrée à la préparation du procès.

 

L'accusation, les conseils de la défense et le représentant légal des victimes sont présentes, et ont évoqué devant les juges l'état de la préparation de leurs dossiers respectifs.

 

Lors de cette audience, seront examinées la liste des témoins et des pièces à conviction et à charge (les preuves incriminant les accusés), la présentation par l'accusation des éléments de preuve au procès et les modalités de la participation des victimes.

 

Le bureau du procureur a indiqué à ce sujet qu'il en était à la deuxième étape de vérification de la liste des témoins, ce qui devrait réduire considérablement leur nombre. Il a affirmé vouloir présenter son dossier en trois chapitres, le premier relatif à ce qui s'est passé dans et autour du site de l'explosion du 14 février, le deuxième sur la préparation de l'attentat, et le troisième concernera la présentation des preuves impliquant les suspects.

 

Selon le bureau du procureur, de nombreux témoins présenteront leurs témoignages par écrit.

 

La défense a indiqué pour sa part qu'elle n'était pas prête pour le procès, notamment à cause de la quantité de documents fournis par le bureau du procureur.

 

Le représentant légal des victimes a souligné qu'il sera prêt pour le début du procès.

  

 

Source : L'Orient Le Jour