"Les exilés de la place de la République étaient en train de crever de faim" : Alexandre Schon, Co-A

27 novembre 2020 à 18h20

"Les exilés de la place de la République étaient en train de crever de faim" : Alexandre Schon, Co-A

27 novembre 2020

Radio Orient

"Les exilés de la place de la République étaient en train de crever de faim" : Alexandre Schon, Co-A

Pluriel (FR)

Mots-clés: Pluriel (FR)

Dans cette émission diffusée le vendredi 27 novembre 2020, Alexandre Schon * revient notamment sur démantèlement brutal du campement de migrants installé place de la République, à Paris. Présent à la fois à Saint-Denis et quelques jours plus tard, place de la République, il précise que l'action de l'association Utopia 56 "voulait montrer cette invisibilisation de ces exilés". Selon lui, "on n'aurait pas reparlé de ces personnes s'il n'y avait pas eu cette action à République."

Co-Animateur du Groupe thématique - Numérique de La France insoumise, Alexandre Schon ajoute : "Ils existaient encore, ils étaient en train de crever de faim. Moi-même, je suis bénévole dans une association caritative et je travaille à Porte d'Aubervilliers : j'ai vu l'évacuation du campement de Saint-Denis, porte de Paris." Le nombre de bénéficiaires de l'aide alimentaire a augmenté de façon significative, précise le militant, également enseignant. "On a organisé une distribution de vêtements parce qu'on avait anticipé le fait que ces migrants n'avaient plus de tentes, n'avaient plus d'affaires et parfois avaient perdu leurs papiers pendant les cohues provoquées par les gazages en règle des forces de sécurité." 

* Alexandre Schon, Co-Animateur du Groupe thématique - Numérique de La France insoumise, Docteur en Géographie de l’innovation et des télécommunications européennes. 

Twitter