Anouar Kbibech : La présence du chef de l'Etat au dîner de rupture du jeûne organisé par le CFCM, un « geste très fort »

21 juin 2017 à 13h06 par La rédaction

RADIO ORIENT

Cela faisait 10 ans, depuis la présidence de Nicolas Sarkozy, qu'un chef de l'Etat n'avait pas participé à l'Iftar, le dîner de rupture du jeûne.

 

Hier soir, Emmanuel Macron a répondu à l'invitation du Conseil Français du Culte musulman.

 Accompagné du ministre de l'intérieur, en charge des cultes, Gérard Collomb, le président de la République a pris la parole devant les dirigeants du CFCM, les représentants des diverses confessions, ainsi que des ambassadeurs, parlementaires et préfets. Dans son discours, Emmanuel Macron a d'abord rendu hommage au Conseil français du culte musulman pour sa condamnation du terrorisme. Radio Orient était sur place. Le conseil français du Culte musulman dont le président a salué la présence d'Emmanuel Macron, un « geste très fort » du président de la République », estime Anouar Kbibech.  La réaction de Anouar Kbibech, président du CFCM. [audio mp3="http://www.radioorient.com/wp-content/uploads/2017/06/Discrous-Kbibech-Iftar-Macron-20062017.mp3"][/audio] Propos recueillis par François Xavier de Calonne.