SAWA:Avec Abdelfattah Bellali sur le Salon International D'art Contemporain Tanger

النسخة الرابعة من الصالون الدولي الرابع للفن المعاصر في طنجة،    SIACT4 هذا العام 2020 ، عام التحدي الكبير.   فإن الفن لم يعرف كما عهدناه  لم ينصب حدود أبدًا بقي على عادته بدون حدود لأنه منصة للتبادل والاختلاط و ذو موارد التي لا تنضب.
أرادت إدارة  الصالون  أن يكون  افتراضيًا هذا العام  و أن يحمل الملصق كلمة  "أمل"  بالأحرف الكبيرة ، فهو لإظهار استعدادنا على المحافظة على شعلة هذا الأمل في مدينة طنجة وتحدى الوباء.

من 25 إلى 30 ديسمبر ، في هذه الأنفاس الأخيرة لعام 2020 ، سيقدم 30 فنانًا من 20 دولة لمحبي الفنون باقة ملونًة بتعبيرات  فنيةمختلفة هدية للعالم تصله من طنجة البضاء.

•اذاعة الشرق تستضيف رئيس الصالون عبد الفتاح بلالي.

النسخة الرابعة من الصالون الدولي الرابع للفن المعاصر في طنجة،    SIACT4 هذا العام 2020 ، عام التحدي الكبير.   فإن الفن لم يعرف كما عهدناه  لم ينصب حدود أبدًا بقي على عادته بدون حدود لأنه منصة للتبادل والاختلاط و ذو موارد التي لا تنضب.أرادت إدارة  الصالون  أن يكون  افتراضيًا هذا العام  و أن يحمل الملصق كلمة  "أمل"  بالأحرف الكبيرة ، فهو لإظهار استعدادنا على المحافظة على شعلة هذا الأمل في مدينة طنجة وتحدى الوباء.من 25 إلى 30 ديسمبر ، في هذه الأنفاس الأخيرة لعام 2020 ، سيقدم 30 فنانًا من 20 دولة لمحبي الفنون باقة ملونًة بتعبيرات  فنيةمختلفة هدية للعالم تصله من طنجة البضاء.•اذاعة الشرق تستضيف رئيس الصالون عبد الفتاح بلالي.

29 décembre 2020

SAWA:Avec l'artiste compositeur Oussama Farhat pour rendre hommage à La chanteuse tunisienne Zouheira Salem

La chanteuse tunisienne Zouheira Salem est décédée ce dimanche matin à l’aube à l’âge de 80 ans suite à un long combat contre la maladie. Originaire de Béja, la défunte, de son vrai nom Zouheira Brahmi, était parmi les éminentes voix de la Rachidia aux côtés de Oulaya et Naama, lit-on dans un communiqué de condoléances publié dimanche par le ministère des affaires culturelles. L’artiste compte à son actif près de 500 chansons tunisiennes comme « Beja Bled Al Mandara wissaba » « Omi ya omi », « Atini chriba » et des dizaines d’autres chansons qui ont enrichi le répertoire national de la chanson tunisienne. Zouheira Salem a sorti ses premières bandes en 1960 et a chanté pour les compositeurs et chanteurs les plus importants tels que Mohamed Triki, Abdel Hamid Belalgeya, Saleh El Mahdi, Mohamed Allem, Mohamed Ridha, Chedly Anouar et bien d’autres.  pour parler de son parcours radio orient invite l'artiste compositeur Oussama Farhat

La chanteuse tunisienne Zouheira Salem est décédée ce dimanche matin à l’aube à l’âge de 80 ans suite à un long combat contre la maladie.

Originaire de Béja, la défunte, de son vrai nom Zouheira Brahmi, était parmi les éminentes voix de la Rachidia aux côtés de Oulaya et Naama, lit-on dans un communiqué de condoléances publié dimanche par le ministère des affaires culturelles.

L’artiste compte à son actif près de 500 chansons tunisiennes comme « Beja Bled Al Mandara wissaba » « Omi ya omi », « Atini chriba » et des dizaines d’autres chansons qui ont enrichi le répertoire national de la chanson tunisienne.

Zouheira Salem a sorti ses premières bandes en 1960 et a chanté pour les compositeurs et chanteurs les plus importants tels que Mohamed Triki, Abdel Hamid Belalgeya, Saleh El Mahdi, Mohamed Allem, Mohamed Ridha, Chedly Anouar et bien d’autres. 

pour parler de son parcours radio orient invite l'artiste compositeur Oussama Farhat

29 décembre 2020

SAWA:“ZPROJECT”, une composition artistique portant du son et du sens, avec l’artiste Barbara RENAUDEAU, le musicien Alice BOTTÉ et la grande poétesse Zoubida DAOUDI

Culture: une belle collaboration entre l'artiste Barbara RENAUDEAU, le musicien, guitariste Alice BOTTÉ et la grande poétesse Zoubida DAOUDI, donnant naissance à un projet artistique portant du son et du sens.
C'est à la suite de sa rencontre avec la poétesse Zoubida Daoudi que Barbara Renaudeau a décidé de publier des chansons sous son nom propre avec les textes de Zoubida. Pouvoir mélanger deux univers, lier l'Orient à l'Occident, donner la parole à une femme qui a connu plusieurs cultures, vécu dans deux continents bien différents et pouvoir partager ensemble de la musique qui traite de choses essentielles, universelles et nécessaires. Les textes de Zoubida DAOUDI parlent d'exclusion, des violences faites aux enfants, mais aussi de ruptures amoureuses...c'est une écrivaine et artiste qui s'engage auprès de ceux qui souffrent ; elle leur donne la parole sous sa plume.
Alice Botté a réalisé la production et les arrangements des 4 titres de «ZPROJECT», 3 titres en français et un en anglais.
Plus de détails sur cette collaboration, avec les invites de l'émission SAWA de ce dimanche, la poétesse Zoubida Daoudi, la chanteuse Barbara Renaudeau et le musicien Alice BOTTÉ.
Cet EP est paru le 11/12/2020 sur le label TA GUEULE PRODUCTION, il est en téléchargement libre et sera prochainement édité un vinyle.

Culture: une belle collaboration entre l'artiste Barbara RENAUDEAU, le musicien, guitariste Alice BOTTÉ et la grande poétesse Zoubida DAOUDI, donnant naissance à un projet artistique portant du son et du sens.C'est à la suite de sa rencontre avec la poétesse Zoubida Daoudi que Barbara Renaudeau a décidé de publier des chansons sous son nom propre avec les textes de Zoubida. Pouvoir mélanger deux univers, lier l'Orient à l'Occident, donner la parole à une femme qui a connu plusieurs cultures, vécu dans deux continents bien différents et pouvoir partager ensemble de la musique qui traite de choses essentielles, universelles et nécessaires. Les textes de Zoubida DAOUDI parlent d'exclusion, des violences faites aux enfants, mais aussi de ruptures amoureuses...c'est une écrivaine et artiste qui s'engage auprès de ceux qui souffrent ; elle leur donne la parole sous sa plume.Alice Botté a réalisé la production et les arrangements des 4 titres de «ZPROJECT», 3 titres en français et un en anglais.Plus de détails sur cette collaboration, avec les invites de l'émission SAWA de ce dimanche, la poétesse Zoubida Daoudi, la chanteuse Barbara Renaudeau et le musicien Alice BOTTÉ.Cet EP est paru le 11/12/2020 sur le label TA GUEULE PRODUCTION, il est en téléchargement libre et sera prochainement édité un vinyle.

28 décembre 2020

SAWA:Hommage au grand Professeur et écrivain algérien Mouloud Achour sur Radio Orient par son amie le Professeur Djoher Amhis

Hommage: Le grand écrivain et journaliste algérien Mouloud Achour a succombé au Covid-19 ce jeudi 24 décembre. Né en 1944 à Tamazirt (Tizi Ouzou), Mouloud Achour a été journaliste dans les rédactions d'El Moudjahid, d'Algérie Hebdo et de Liberté en plus d'avoir travaillé à la Télévision nationale et dans les secteurs de la culture et de la communication.

Un hommage lui a été rendu par son amie proche sur les ondes de radio Orient, Djoher Amhis Professeur de lettres françaises, inspectrice d'enseignement, connue pour ses nombreux ouvrages de vulgarisation d'œuvres majeures de la littérature algérienne, écrits après une longue carrière dans l'enseignement.

Hommage: Le grand écrivain et journaliste algérien Mouloud Achour a succombé au Covid-19 ce jeudi 24 décembre. Né en 1944 à Tamazirt (Tizi Ouzou), Mouloud Achour a été journaliste dans les rédactions d'El Moudjahid, d'Algérie Hebdo et de Liberté en plus d'avoir travaillé à la Télévision nationale et dans les secteurs de la culture et de la communication.Un hommage lui a été rendu par son amie proche sur les ondes de radio Orient, Djoher Amhis Professeur de lettres françaises, inspectrice d'enseignement, connue pour ses nombreux ouvrages de vulgarisation d'œuvres majeures de la littérature algérienne, écrits après une longue carrière dans l'enseignement.

27 décembre 2020