17 septembre 2021

SAWA:Villeurbanne, Capitale française de la Culture en 2022 avec Stéphane Frioux, adjoint au maire de Villeurbanne chargé de la culture

Culture: La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin a lancée un nouveau label, celui de “Capitale française de la Culture”. Sept candidatures avaient été présélectionnées dont le Grand Angoulême, Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de la Réunion, Sète, La Communauté de Communes du Val Briard et la Ville de Villeurbanne.  Suite aux auditions, le jury présidé par Bernard Faivre d'Arcier avait délibéré et transmis son avis à la ministre de la Culture, qui a attribué la première édition du label « Capitale française de la culture » pour l'année 2022 à la ville de Villeurbanne. L'attribution de ce label s'accompagne d'un financement d'un million d'euros, apporté à parité par le ministère de la Culture et la Caisse des Dépôts pour cette première édition. La Ville a pu compter sur une mobilisation très forte des acteurs culturels, institutionnels, associatifs, économiques ; mais aussi de ses habitants pour soutenir cette candidature. Retour sur cet événement avec l’invité de l’émission SAWA de ce mardi 14 septembre, Stéphane Frioux, adjoint au maire de Villeurbanne chargé de la culture ainsi qu'un visuel des Invites.  Site: www.villeurbanne.fr

Culture: La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot-Narquin a lancée un nouveau label, celui de “Capitale française de la Culture”. Sept candidatures avaient été présélectionnées dont le Grand Angoulême, Brest, Laval, Le Mans, Metz, Saint-Paul de la Réunion, Sète, La Communauté de Communes du Val Briard et la Ville de Villeurbanne.  Suite aux auditions, le jury présidé par Bernard Faivre d'Arcier avait délibéré et transmis son avis à la ministre de la Culture, qui a attribué la première édition du label « Capitale française de la culture » pour l'année 2022 à la ville de Villeurbanne. L'attribution de ce label s'accompagne d'un financement d'un million d'euros, apporté à parité par le ministère de la Culture et la Caisse des Dépôts pour cette première édition. La Ville a pu compter sur une mobilisation très forte des acteurs culturels, institutionnels, associatifs, économiques ; mais aussi de ses habitants pour soutenir cette candidature. Retour sur cet événement avec l’invité de l’émission SAWA de ce mardi 14 septembre, Stéphane Frioux, adjoint au maire de Villeurbanne chargé de la culture ainsi qu'un visuel des Invites.  Site: www.villeurbanne.fr
15 septembre 2021

SAWA:38e édition des Journées européennes du patrimoine, l’IMA perpétue le rayonnement du monde arabe avec Jack Lang, Président de l’IMA, ancien Ministre de la Culture

Culture/Patrimoine: à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, créées en 1984 à l'initiative de l'ancien ministre de la culture Jack Lang, l'Institut du Monde Arabe ouvre ses portes et collections à tous les publics, le samedi 18 et 19 septembre. Au programme, une plongée dans la culture arabe avec des visites-conférences des collections du musée et de l'exposition-événement « Divas. D'Oum Kalthoum à Dalida ». le public sera invité à participer à des ateliers, rencontres littéraires, cours d'initiation à la langue arabe et autres projections et escales musicales... Le temps d'un week-end, tout est gratuit ! Regard sur cet événement avec l’initiateur des journées européennes du patrimoine, ancien Ministre de la Culture et président actuel de l'IMA, Monsieur Jack Lang. Il était l'invité de l'émission SAWA, ce mardi 14 septembre sur l'antenne de radio Orient. Site: www.imarabe.org

Culture/Patrimoine: à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, créées en 1984 à l'initiative de l'ancien ministre de la culture Jack Lang, l'Institut du Monde Arabe ouvre ses portes et collections à tous les publics, le samedi 18 et 19 septembre. Au programme, une plongée dans la culture arabe avec des visites-conférences des collections du musée et de l'exposition-événement « Divas. D'Oum Kalthoum à Dalida ». le public sera invité à participer à des ateliers, rencontres littéraires, cours d'initiation à la langue arabe et autres projections et escales musicales... Le temps d'un week-end, tout est gratuit ! Regard sur cet événement avec l’initiateur des journées européennes du patrimoine, ancien Ministre de la Culture et président actuel de l'IMA, Monsieur Jack Lang. Il était l'invité de l'émission SAWA, ce mardi 14 septembre sur l'antenne de radio Orient. Site: www.imarabe.org
15 septembre 2021

SAWA;Festival Les Invites de Villeurbanne, du 15 au 18 septembre avec Nadege Tholly Directrice adjointe, Directrice de production les Invites de Villeurbanne

Culture/Loisirs: la 17e édition des Invites promet un retour éclectique « Pas pareil »! Les Invites de Villeurbanne ont abandonné pour la première fois leurs dates estivales en raison de la crise sanitaire, pour mieux retrouver le public du 15 au 18 septembre courant. La Capitale de la Culture 2022, met l’accent cette année sur la créativité de la scénographie urbaine avec la complicité des habitants et des Ateliers Frappaz qui organisent l’événement. 400 artistes de tous horizons, 50 compagnies, 85 représentations et 10 concerts, tout cela en plein air. Les thèmes suivent l’actualité et tournent autour de la famille, la vie, la mort, la tolérance, l’altérité et la société, servis par des artistes de rue de toutes disciplines : circassiens, musiciens, danseurs, comédiens, marionnettistes, artistes numériques, sans oublier un espace jeux gigantesque. Les Invites choisissent ainsi de mettre les enfants et les jeunes au cœur d’une édition portée par ces retrouvailles avec la culture partagée. Regard sur le programme de cette nouvelle édition du Festival des Invites de Villeurbanne avec Nadege Tholly directrice adjointe, directrice de production les Invites de Villeurbanne. Elle était l’invitée de l’émission SAWA de ce lundi 13 septembre.   Site: www.invites.villeurbanne.fr

Culture/Loisirs: la 17e édition des Invites promet un retour éclectique « Pas pareil »! Les Invites de Villeurbanne ont abandonné pour la première fois leurs dates estivales en raison de la crise sanitaire, pour mieux retrouver le public du 15 au 18 septembre courant. La Capitale de la Culture 2022, met l’accent cette année sur la créativité de la scénographie urbaine avec la complicité des habitants et des Ateliers Frappaz qui organisent l’événement.

400 artistes de tous horizons, 50 compagnies, 85 représentations et 10 concerts, tout cela en plein air. Les thèmes suivent l’actualité et tournent autour de la famille, la vie, la mort, la tolérance, l’altérité et la société, servis par des artistes de rue de toutes disciplines : circassiens, musiciens, danseurs, comédiens, marionnettistes, artistes numériques, sans oublier un espace jeux gigantesque. Les Invites choisissent ainsi de mettre les enfants et les jeunes au cœur d’une édition portée par ces retrouvailles avec la culture partagée.

Regard sur le programme de cette nouvelle édition du Festival des Invites de Villeurbanne avec Nadege Tholly directrice adjointe, directrice de production les Invites de Villeurbanne. Elle était l’invitée de l’émission SAWA de ce lundi 13 septembre.   Site: www.invites.villeurbanne.fr
14 septembre 2021

Chems-Eddine Hafiz, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, invité de la Bibliothèque de Radio Orient

Chems-Eddine Hafiz, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, invité de la Bibliothèque de Radio Orient.  Il publie "Le manifeste contre le terrorisme islamiste", aux éditions Erick Bonnier.  Emission diffusée le samedi 11 septembre 2021 Présentation de l'éditeur : C’est un livre événement ! Accusés de demeurer silencieux face à l’horreur, des imams et des représentants du culte musulman ont pourtant condamné la violence islamiste, mais leurs voix sont restées cependant inaudibles. Par manque d’écho médiatique ? Par un manque d’intérêt de la part des médias ? En raison du caractère parfois alambiqué des condamnations ? Les extrémistes auraient-ils saturé l’espace médiatique et étouffé la voix des musulmans qui veulent vivre dans la sérénité ? Ce manifeste s’illustre par sa clarté. Tout en condamnant sans ambages cette violence faite au nom de l’islam, il reprend des textes religieux qui réprouvent la violence. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris étale ici ses convictions humanistes et partage ses vues universalistes favorables à un islam ouvert, moderne, progressiste et, surtout, pacifique. Ce texte qui est une véritable ode à la fraternité humaine arrive à point nommé et interpelle une opinion mondiale sidérée de constater que, vingt ans plus tard, ceux qui étaient partis punir le terrorisme dans son fief afghan quittent cette région qui risque de basculer dans un scénario de chaos inextricable. Vingt ans après les attentats du 11 septembre 2001, ce manifeste contredit ainsi toutes les thèses conspirationnistes qui promeuvent l’amalgame entre les extrémistes et l’ensemble des musulmans et prend à contre-pied les fatalistes qui estiment que la violence formerait, d’une certaine manière, l’ADN de la religion musulmane

Chems-Eddine Hafiz, le recteur de la Grande Mosquée de Paris, invité de la Bibliothèque de Radio Orient. 

Il publie "Le manifeste contre le terrorisme islamiste", aux éditions Erick Bonnier. 

Emission diffusée le samedi 11 septembre 2021

Présentation de l'éditeur :

C’est un livre événement ! Accusés de demeurer silencieux face à l’horreur, des imams et des représentants du culte musulman ont pourtant condamné la violence islamiste, mais leurs voix sont restées cependant inaudibles. Par manque d’écho médiatique ? Par un manque d’intérêt de la part des médias ? En raison du caractère parfois alambiqué des condamnations ? Les extrémistes auraient-ils saturé l’espace médiatique et étouffé la voix des musulmans qui veulent vivre dans la sérénité ?

Ce manifeste s’illustre par sa clarté. Tout en condamnant sans ambages cette violence faite au nom de l’islam, il reprend des textes religieux qui réprouvent la violence. Le recteur de la Grande Mosquée de Paris étale ici ses convictions humanistes et partage ses vues universalistes favorables à un islam ouvert, moderne, progressiste et, surtout, pacifique. Ce texte qui est une véritable ode à la fraternité humaine arrive à point nommé et interpelle une opinion mondiale sidérée de constater que, vingt ans plus tard, ceux qui étaient partis punir le terrorisme dans son fief afghan quittent cette région qui risque de basculer dans un scénario de chaos inextricable.

Vingt ans après les attentats du 11 septembre 2001, ce manifeste contredit ainsi toutes les thèses conspirationnistes qui promeuvent l’amalgame entre les extrémistes et l’ensemble des musulmans et prend à contre-pied les fatalistes qui estiment que la violence formerait, d’une certaine manière, l’ADN de la religion musulmane

14 septembre 2021