Emissions culturelles

Jamil Rahmani et Michel Canesi invités de la Bibliothèque de Radio Orient

La Bibliothèque de Radio Orient mardi 30 juin 2020 avec ✔️ avec Jamil Rahmani et Michel Canesi pour leur roman "Ultime preuve d'amour" aux éditions Anne Carrière. Emission présentée par Loïc Barrière Résumé de l'éditeur : Alger, avril 1962.
Inès, une Algérienne de seize ans, est emportée par sa passion pour Pierre, un jeune pied-noir qu’elle connaît depuis l’enfance.
Mais l’Histoire n’a que faire des sentiments, elle avance, implacable, et broie tous les destins.
Alors que la violence est partout, Inès et Pierre se retrouvent dans une chambre de l’Aletti, le grand palace d’Alger. C’est leur dernière rencontre. Pierre, comme tant d’autres, sera bientôt exilé en France.

Le silence s’installe, les années passent.
Inès et Pierre, qui se sont reconstruits tant bien que mal, oublieront-ils jamais l’Aletti ?

"Ultime preuve d’amour" brosse un émouvant portrait de femme. Il évoque avec puissance l’Algérie et la France des années soixante et quatre-vingt-dix. C’est dans l’amour d’une terre perdue, d’un pays déchiré, que s’exacerbent les sentiments de tous les personnages du roman.

La Bibliothèque de Radio Orient mardi 30 juin 2020 avec

✔️ avec Jamil Rahmani et Michel Canesi pour leur roman "Ultime preuve d'amour" aux éditions Anne Carrière.

Emission présentée par Loïc Barrière

Résumé de l'éditeur :

Alger, avril 1962.Inès, une Algérienne de seize ans, est emportée par sa passion pour Pierre, un jeune pied-noir qu’elle connaît depuis l’enfance.Mais l’Histoire n’a que faire des sentiments, elle avance, implacable, et broie tous les destins.Alors que la violence est partout, Inès et Pierre se retrouvent dans une chambre de l’Aletti, le grand palace d’Alger. C’est leur dernière rencontre. Pierre, comme tant d’autres, sera bientôt exilé en France.Le silence s’installe, les années passent.Inès et Pierre, qui se sont reconstruits tant bien que mal, oublieront-ils jamais l’Aletti ?"Ultime preuve d’amour" brosse un émouvant portrait de femme. Il évoque avec puissance l’Algérie et la France des années soixante et quatre-vingt-dix. C’est dans l’amour d’une terre perdue, d’un pays déchiré, que s’exacerbent les sentiments de tous les personnages du roman.

30 juin 2020

Mojeb al-Zahrani invité de La Bibliothèque de Radio Orient

Le Directeur Général de l'IMA, Mojeb al-Zahrani était l'invité de La Bibliothèque de Radio Orient, le 3 décembre 2019 pour son livre "L'IMAGE DE L'OCCIDENT DANS LE ROMAN ARABE" aux éditions Erick Bonnier Présentation de l'éditeur Comment le romancier arabe a-t-il posé la problématique de l’Autre, l’Occidental ? Dans quelles perspectives littéraires, intellectuelles et idéologiques a-t-il traité cette problématique vieille de plus d’un siècle ? Sa conception de l’oeuvre romanesque dont il fait référence est-elle cohérente et lucide, ou au contraire, ambivalente et brouillée ? Son langage est-il dans le dialogue, élaboré et recherché, ou bien nourri de clichés et de stéréotypes répandus ? Enfin l’image globale qu’il se fait de son semblable et de l’autre émane-t-elle d’une réflexion esthétique et intellectuelle profonde, créative et critique ou plutôt d’un esprit « paresseux », conformiste empris de clichés médiatiques et figés dans des conjonctures passagères ?
Telles sont les sujets principaux auquel se livre cette étude dans la critique littéraire moderne. Ce livre revient sur les événements littéraires importants ainsi que sur certaines figures emblématiques de la littérature arabe contemporaine.   –––– De nationalité saoudienne, spécialiste de littérature comparée, Mojeb al-Zahrani était doyen de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université Yamama en Arabie saoudite. Il est directeur général de l’Institut du Monde arabe à Paris depuis 2016.  

Le Directeur Général de l'IMA, Mojeb al-Zahrani était l'invité de La Bibliothèque de Radio Orient, le 3 décembre 2019 pour son livre "L'IMAGE DE L'OCCIDENT DANS LE ROMAN ARABE" aux éditions Erick Bonnier

Présentation de l'éditeur

Comment le romancier arabe a-t-il posé la problématique de l’Autre, l’Occidental ? Dans quelles perspectives littéraires, intellectuelles et idéologiques a-t-il traité cette problématique vieille de plus d’un siècle ? Sa conception de l’oeuvre romanesque dont il fait référence est-elle cohérente et lucide, ou au contraire, ambivalente et brouillée ? Son langage est-il dans le dialogue, élaboré et recherché, ou bien nourri de clichés et de stéréotypes répandus ? Enfin l’image globale qu’il se fait de son semblable et de l’autre émane-t-elle d’une réflexion esthétique et intellectuelle profonde, créative et critique ou plutôt d’un esprit « paresseux », conformiste empris de clichés médiatiques et figés dans des conjonctures passagères ?

Telles sont les sujets principaux auquel se livre cette étude dans la critique littéraire moderne. Ce livre revient sur les événements littéraires importants ainsi que sur certaines figures emblématiques de la littérature arabe contemporaine.

 

––––

De nationalité saoudienne, spécialiste de littérature comparée, Mojeb al-Zahrani était doyen de la Faculté des Sciences Humaines de l’Université Yamama en Arabie saoudite. Il est directeur général de l’Institut du Monde arabe à Paris depuis 2016.

 

03 décembre 2019