Syrie : l’attaque au gaz toxique dans le nord-ouest pose la question du démantèlement de l’arsenal chimique

14/04/2017 à 1:27 attaque chimique

Les Etats Unis qualifient l’attaque chimique du 04 avril en Syrie imputée au régime de Bachar el-Assad de « crime de guerre ».

 

Une réaction après les allégations du président syrien qui dément toute implication du régime.

 

Le régime syrien avait utilisé des gaz toxiques en août 2013, dans la Ghouta près de Damas, causant la mort de près de 1500 personnes.

 

Du coup, la communauté internationale l’avait obligé à se débarrasser de ses armes chimiques.

Une opération supervisée par des enquêteurs de l’Organisation pour l’Interdiction des armes chimiques. 

 

Des stocks ont-ils échappés à leur vigilance ou ont-ils été dissimulés?

 

Eléments de réponse avec Jean-Pascal Zanders, Chercheur à Fondation pour la Recherche Stratégique.

 

 Propos recueillis par Maria Lafitte.