Syrie : Intensification des attaques contre les établissements de santé en 2016, l’UOSSM dénonce un « crime de guerre »

20/03/2017 à 5:00

Les attaques contre les établissements de santé se sont intensifiées l’an dernier en Syrie. Plus de 800 soignants ont été tués depuis le début de la guerre.

 

 

Le docteur Chadi Homedan de l’Union des organisations de secours et soins médicaux France revient sur cette situation dramatique. Il dénonce « un crime de guerre » :

 

 

Propos recueillis par François-Xavier de Calonne.