Siham Bouhlal, l’invitée culturelle de « Confessions » sur Radio Orient

27/11/2015 à 3:00 confessions Siham Bouhlal

L’émission « Confessions » a reçu la poétesse Siham Bouhlal à l’occasion de la parution de son dernier ouvrage « Et ton absence se fera chair », aux Editions Yovana.

 

 

Entretien en arabe réalisé par Issa Makhlouf.

 

 

 

Siham Bouhlal est née à Casablanca. Installée en France depuis vingt-cinq ans, titulaire d’un doctorat de l’Université Paris-Sorbonne, médiéviste, elle reçoit l’enseignement du poète et médiéviste Jamel Eddine Bencheikh. Titulaire d’un doctorat en littérature de l’Université Paris-Sorbonne, elle se consacre à la traduction de textes médiévaux et à la composition et à la traduction de poésies.

Depuis quelques années, elle prend part à différents festivals de poésie ; les derniers : Les voix de la Méditerranée, le Festival de poésie de Pescara en Italie, Arte del Viaggio Arte dell’Incontro 2 festival delle letterature Minoritarie d’Europe e del Mediterraneo à Teramo et Villa Badessa en Italie et le festival de poésie de Berlin.

 

 

 

Bibliographie :
• Le livre de brocart ou la société raffinée de Bagdad au Xe siècle, Gallimard / Connaissance de l’Orient, 2004.
• L’art du commensal ou boire dans la culture arabe, Actes sud, 2009.
• Poèmes bleus, Tarabuste, 2005.
• La tombe d’épines ou songes d’une nuit berbère, illustré par Diane de Bournazel, Al Manar, 2007.
• Corps Lumière, illustré par Diane de Bournazel, Al Manar, 2008.
• Princesse Amazigh, dessins par Françoise Rohmer, Al Manar, 2009.
• Mort à vif, dessins de Mahi Binebine, Al Manar, 2010.

 

Édition d’art à tirage limité :
• Le sel de l’amour, avec Julius Baltazar, 2010.
• Tombeau, avec Klaus Zylla, 2010.
• Étreintes, recueil de nouvelles, avec Albert Woda, Al Manar, 2010 (sous presse).