Rohingyas : Amnesty International dénonce « le cauchemar quotidien » que subit la minorité musulmane

23/11/2017 à 9:00

Dans son rapport « Enfermés à ciel ouvert », rédigé après deux ans d’enquête, Amnesty international charge  le gouvernement birman.

 

L’ONG appelle la communauté internationale à « ouvrir les yeux sur ce cauchemar quotidien » que subit la minorité musulmane, les Rohingyas.

 

Les explications de Nina Walch, coordinatrice crises et conflits armés à Amnesty International:

 

Propos recueillis par François-Xavier de Calonne.