Tunisie : le débat autour de la « Colibe »

5 Juil 2018

 

En Tunisie, le débat fait rage sur les propositions de la Colibe, la Commission des libertés individuelles et de l’égalité, mandatée par le président Essebsi et présidée par la députée indépendante Bochra Belhaj Hmida.

Égalité des droits et devoirs entre femmes et hommes en matière d’héritage, pénalisation de l’homosexualité ou encore abolition de la peine de mort, les mesures avancées choquent les milieux religieux.

Salsa Hamrouni, professeur de droit public à l’université de Carthage, est membre de la Colibe. Elle revient sur l’objectif de la commission.