Pour Hamma Hammami, Radhia Nasraoui poursuit sa grève de la faim

10 Août 2017

 

La militante et avocate tunisienne Radhia Nasraoui entame son 31ème jour de grève de la faim. Elle  proteste contre le changement de mode de protection de son mari, le porte-parole du Front populaire Hamma Hammami.

 

Elle l’estime gravement menacé.  Depuis l’assassinat  de Chokri Belaïd, en février 2013, Hamma Hammami était protégé par la garde présidentielle. Mais depuis juillet, sa sécurité est assurée par le ministère de l’Intérieur.

 

Hamma Hammami, le porte-parole du Front populaire, a accordé un entretien à Radio Orient.