Les dirigeants musulmans appellent le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine

14 Déc 2017

 

Les dirigeants musulmans proclament Jérusalem-est capitale de la Palestine et appellent le monde à reconnaître l’Etat de Palestine et la partie orientale de la ville sainte comme sa capitale.
 

Réunis à Istanbul, les Etats membres de l’organisation de la coopération islamique sont parvenus à une position commune en réponse à la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.
 

Dans un communiqué publié à l’issue du sommet de l’OCI, ils condamnent « fermement » la décision unilatérale du président américain : une décision « nulle et non avenue ». Elle est également « irresponsable », car elle nourrit « l’extrémisme et le terrorisme » et menace la paix mondiale, ajoute le communiqué.
 

Les pays musulmans estiment par ailleurs, qu’avec cette décision, les Etats unis se « retirent de leur rôle de médiateur dans la recherche d’un accord de paix », allant jusqu’à parler d’un « sabotage délibéré des efforts de paix ».
 

Washington encourage ainsi Israël à poursuivre la colonisation, l’apartheid et le nettoyage ethnique dans les territoires palestiniens occupés, poursuit le communiqué.
 

Une position ferme, dont se félicite l’ambassadeur de Palestine en France, Salman El Herfi.

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.