Le chant spirituel avec Abderrahim Abdelmoumen

18 Fév 2013

 

Le parcours de l’artiste marocain Abderrahim Abdelmoumen (né le 17 juin 1980) a commencé au sein de la « Zaouïa Seddikia »,  une confrérie soufie particulièrement active à Tanger dans le nord du Maroc; Il apprit le Coran, acquit les règles de l’art du « Madih et Samâa» et reçut les principes et les valeurs du Soufisme au contact des grands maîtres du domaine.

Il a commencé sa formation artistique au conservatoire de Tanger sous l’enseignement de grands maitres tels que Cheikh Ahmed Zitouni, le violoniste Jamal  Ben Allal, Nabil Arafaoui, mais c’est auprès de la Zaouia qu’il a perfectionné son art depuis son plus jeune âge.

Les liens tissés entre l’audition spirituelle et la musique Andalouse lui ont permis d’explorer les secrets de cet art en formant sa propre méthode qui le distingue de ses collègues.

En 2006, Abderrahim, il rejoint un groupe de jeunes de la musique Andalouse pour créer l’Orchestre «Jeunes de Tanger » qui a participé à plusieurs manifestations aussi bien au Maroc qu’à l’étranger dans le but de promouvoir et de valoriser l’art Andalous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *