Décès de Simone Veil : réaction de Naïma Charaï, conseillère régionale socialiste de la Nouvelle Aquitaine

30 Juin 2017

 

C’est toute la classe politique qui rend hommage à Simone Veil, décédée vendredi.

Elus de la France Insoumise, des Républicains, du parti socialiste, de la République en Marche ou de l’UDI, tous saluent la mémoire de l’ancienne ministre qui allait avoir 90 ans.

Simone Veil restera dans l’Histoire pour la loi portant son nom qui légalisa l’avortement en France. C’était en 1974.

Grande figure de la vie politique française, Simone Veil avait été déportée à Auchwtitz l’âge de 16 ans.

« Puisse son exemple inspirer longtemps nos compatriotes, qui y trouveront le meilleur de la France» écrit le Président Macron.
Pour Edouard Philippe, «Simone Veil restera le visage d’une République debout, humaine, généreuse.

Anciens présidents de la République, anciens premiers ministres, responsables politiques français et européens, tous honorent la mémoire de l’ancienne présidente du Parlement européen, qui fut élue aussi à l’Académie Française.

La réaction de Naïma Charaï, conseillère régionale socialiste de la Nouvelle Aquitaine et ancienne présidente de l’ACSE.