Abdallah Zekri surpris qu’un Président veuille fixer des règles à une religion

10 Juil 2018

 

Hier, le Président Macron a annoncé qu’un cadre serait donné à l’Islam de France cet automne. Le CFCM a pris note de cette déclaration mais attend des choses concrètes, affirme Ahmet Ogras, le président du Conseil français du Culte Musulman. Car selon lui, les responsables associatifs ne sont pas dans la boucle.

Autre réaction aux propos du président Macron, celle d’Abdallah Zekri. Pour le délégué général du CFCM, il est surprenant qu’un président de la république veuille fixer des règles à une religion.