Maroc : Une grève générale de 3 jours décrétée à al-Hoceima, dans le nord du pays

02/06/2017 à 6:00 Camille Sari

Quelques 2000 personnes ont encore manifesté hier soir, pour la 7ème journée consécutive, pour réclamer la libération des personnes interpellées depuis vendredi.

 

Sortant de leur silence, les chefs des partis de la majorité ont appelé le gouvernement à « davantage d’interaction positive avec les revendication des habitants », selon l’agence officielle, la MAP.

 

La région est au cœur des préoccupations du gouvernement, a assuré le premier ministre Saad Eddine Al Othmani, qui a évoqué le sujet avec le ministre de l’intérieur.

 

La ville d’Al Hoceima, délaissée par les pouvoirs publics, c’est la cause du malaise, nous explique l’économiste Camille Sari.

 

Camille Sari, économiste, il est l’auteur de « La communauté économique maghrébine », paru chez L’Harmattan.

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.