Macron s’engage contre les violences faites aux femmes

27/11/2017 à 7:00

Le chef de l’Etat a annoncé un plan d’action à l’occasion de la journée internationale contre les violences faites aux femmes.

 

Parmi les mesure, des sanctions « dissuasives » en cas de « délit d’outrage », le « harcèlement de rue ».

 

Par ailleurs, les victimes pourront porter plainte dans d’autres lieux que les commissariats, notamment dans les hôpitaux.

 
Nombre de victimes craignent de ne pas être entendues lorsqu’elles s’adressent à la police.
 

Le témoignage de Fatima Benomar, cofondatrice des Effrontées.
 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.