Esclavage en Libye : Macron qualifie les faits de «crimes contre l’Humanité»

23/11/2017 à 10:00

Paris demande une réunion urgente du conseil de sécurité sur le traitement des réfugiés en Libye.

 

Le président Emmanuel Macron a dénoncé mercredi 22 novembre la vente de migrants comme esclaves, révélée dernière par un documentaire diffusé sur CNN.

 

Des actes « scandaleux, inacceptable, que le chef de l’Etat a qualifiés de « crimes contre l’humanité », a déclaré le président Macron.

 

C’était après une rencontre avec le président de l’union africaine, la première à réagir après ces révélations.

 

Tout le monde savait, rappelle le président du Conseil représentatif des Associations noires de France, Louis George Tin.

 

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.