Les pratiques de la police : le « cas Théo » est-il l’arbre qui cache la forêt ?

14/02/2017 à 1:43 police

La violente interpellation de Théo relance le débat sur les pratiques de la police, en particulier les discriminations, à travers les contrôles au faciès.

 

Sébastien Roché est sociologue, directeur de recherche au CNRS. Pour lui, cette affaire révèle la fracture qui existe entre la police et une partie de la jeunesse.
 

Elle pose plus largement la question des violences policières.

Nous lui avons posé la question : le « cas Théo » est-il l’arbre qui cache la forêt ?

 

 


 

Sébastien Roché, sociologue directeur de recherche au CNRS, enseignant à l’Institut d’Etudes politiques de Grenoble. Il a publié dernièrement chez Grasset : « De la police en démocratie ».

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.