L’Egypte pleure ses morts après le carnage de la mosquée du Nord-Sinaï

28/11/2017 à 12:56

La fin lundi soir de trois jours de deuil national en Egypte. Le pays victime vendredi de l’attaque la plus meurtrière de son histoire récente.

 

Au moins 305 personnes sont mortes dans l’attentat dans une  mosquée située à l’ouest de la capitale de la province égyptienne du Nord-Sinaï, Al-Arich.  Il y a aussi 128 blessés.

 

Les terroristes ont fait exploser une bombe avant de tirer à l’arme automatique sur les fidèles dans la mosquée al-Rawda dans le village de Bir al-Abd.  L’attaque n’a toujours pas été revendiquée.

 

En solidarité avec l’Egypte, la Turquie a ce lundi décrété un jour de deuil national.

 

Entretien suite à cette attaque avec le Cheikh Oussama Nabil, professeur à l’Université Al-Azhar au Caire.

 

 

Propos recueillis par François-Xavier de Calonne.