LE JOURNAL EN LANGUE FRANÇAISE DU 03/11/2017 (Edition du matin)

03/11/2017 à 11:28 A court sketch made on October 20, 2017 at the Paris courthouse, shows Abdelkader Merah talking to the court during his trial for complicity in the series of shootings committed by his brother Mohamed in Toulouse and Montauban in 2012.
Violence, crime, anti-Semitism and seething resentment of France: the toxic family life that shaped the notorious French jihadist Mohamed Merah has been vividly exposed in court this week. / AFP PHOTO / Benoit PEYRUCQ / ALTERNATIVE CROP

LE JOURNAL EN LANGUE FRANÇAISE DU 03/11/2017 depuis Radio Orient Paris:

 

Les Titres

 

  • Abdelkader Merah condamné à 20 ans de prison pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les juges n’ont pas retenu l’accusation de «complicité avec son frère, pour laquelle il encourait la perpétuité. Son coaccusé, Fetttah Malki écope de 14 ans de détention. Un verdict qui suscite des réactions mitigées. Nous écouterons celle du vice président du Conseil français du Culte musulman Anouar Kbibech.

 

 

  • Le groupe Etat islamique revendique l’attentat qui a fait 8 morts mardi à New York. L’auteur encourt la prison à perpétuité, a indiqué le procureur, évoquant une possible condamnation à mort.

 

  • Le groupe Etat islamique qui aurait perdu son dernier bastion en Syrie : selon des médias syriens, l’armée a repris la ville de Deir Ezzor, près de la frontière irakienne. Pas de confirmation officielle pour l’instant.

 

  • Des milliers de Palestiniens ont manifesté hier en Cisjordanie à l’occasion du centenaire de la déclaration Balfour, la promesse du gouvernement britannique de soutenir « l’établissement d’un foyer juif en Palestine ». Le premier ministre israélien était pour sa part invité à une cérémonie à Londres. Coup de colère dans ce journal de l’Ambassadeur de Palestine en France, Salmane el Herfi.

 

  • Et puis, le salon international du livre d’Alger. Parmi les participants, le journaliste et romancier Adlène Meddi, qui présente son dernier livre « 1994 ». Nous l’écouterons.