La polémique en Algérie après les émeutes à Bejaïa

09/01/2017 à 12:54 bejaia

Un ministre, le ministre de l’habitat accuse des sites d’informations basés notamment en France d’avoir poussé les manifestants à descendre dans les rues.

 

Des manifestations qui n’avaient rien de spontané, estime également le RCD, qui met pour sa part en cause des « segments du pouvoir », qui ont voulu saborder des manifestations pacifiques.

 

C’est aussi ce que pense le journaliste Jamal Alilat, basé à Bejaïa.

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.