La fête « du sacrifice » célébrée par les musulmans du monde entier

12/09/2016 à 1:20 anouar kbibeche

En France, elle se déroule dans un contexte difficile, après les attentats qui ont provoqué une montée de l’islamophobie.

 

L’Aid peut être l’occasion de resserrer les liens entre les composantes de la société française.

 

C’est en tout cas ce que souhaite le président du Conseil français du culte musulman Anouar Kbibech.

 

Le président du CFCM Anouar Kbibech souhaite que l’Aid soit l’occasion de resserrer les liens entre les composantes de la société française.

 

Propos recueillis par Eric Loszycer.