Hommage national post-attentats: « gravité » et « solennité », Hollande seul orateur (Elysée)

24/11/2015 à 3:34 hollande

L’hommage « national et républicain » aux 130 personnes tuées dans les attentats du 13 novembre, vendredi matin aux Invalides, sera placé sous le signe de la « gravité » et de la « solennité », a indiqué mardi l’Elysée, interrogé par l’AFP.
 

« Le président de la République et le Premier ministre ont souhaité que cet hommage soit rendu dans la gravité et la solennité, mais aussi la beauté de ce lieu », a-t-on déclaré dans l’entourage du chef de l’Etat.
 

« La cour d’honneur des Invalides a été choisie car elle est le cadre le plus solennel, le plus républicain qui puisse être choisi », souligne-t-on encore.
 

François Hollande sera le seul orateur lors de cette cérémonie qu’il a souhaitée « très sobre ». Retransmise par plusieurs chaînes de télévision, elle s’ouvrira à 10H30 et devrait durer près d’une heure.
 

Toujours selon l’Elysée, « ont été conviés, les familles des 130 personnes tuées ainsi que de nombreux blessés des attentats, l’ensemble des autorités de l’Etat prévues par le protocole de la République, le corps diplomatique et l’ensemble des dirigeants des partis politiques ».
 

La présidence précise que François Hollande et Manuel Valls, « en liaison avec la cellule d’accompagnement des victimes et le parquet, responsable de la procédure judiciaire en cours, ont souhaité attendre que l’ensemble des victimes soient identifiées » avant d’organiser cette cérémonie.
 

Il s’agissait aussi de « donner le temps aux familles d’organiser les obsèques de leurs proches, même si toutes n’auront pas encore eu lieu vendredi », ajoute-t-elle.
 

François Hollande, selon son entourage, doit encore arrêter le déroulement précis de cet hommage avec Manuel Valls, qu’il retrouvera mercredi pour le Conseil des ministres avant de recevoir la chancelière allemande Angela Merkel à dîner à l’Elysée.
 
AFP