Fifa/Blatter: la CAF prend « acte » et « s’engage à soutenir les réformes »

03/06/2015 à 4:01 FIFA

La Confédération africaine (CAF) a pris « acte » de la démission du président de la Fifa Joseph Blatter et a dit « soutenir les réformes allant dans le sens de la consolidation d’une Fifa qui sera acceptée par tous », mercredi dans un communiqué.

 

« La Confédération africaine de football a pris acte de la décision du président de la Fifa, Joseph +Sepp+ Blatter, de remettre son mandat à disposition et convoquer un congrès extraordinaire pour l’élection d’un nouveau président », écrit l’instance dans sa première réaction officielle après la démission du dirigeant suisse la veille.

 

« La CAF s’engage à soutenir les réformes allant dans le sens de la consolidation d’une Fifa qui sera acceptée par tous, et réitère sa détermination à coopérer pour la sauvegarde des valeurs éthiques et morales qui sous-tendent la pratique du football, son organisation, son administration et son développement » .

 

La confédération présidée par le Camerounais Issa Hayatou, vice-président de la Fifa, avait réitéré son soutien à Blatter après l’explosion du scandale planétaire la semaine dernière, entraînée par les procédures des justices suisse et américaine.

 

Blatter a annoncé mardi sa démission et doit quitter ses fonctions lors d’un congrès extraordinaire électif qui se tiendra entre décembre 2015 et mars 2016. Il a dit compter profiter du temps qu’il lui reste d’ici là à la tête de la Fifa pour « la mise en oeuvre des ambitieuses et profondes réformes qui transcenderont nos premiers efforts ».

 

AFP