Bagdad reprend aux Kurdes les deux plus grands champs pétroliers à Kirkouk

18/10/2017 à 2:41 Kirkouk

Les deux plus grands champs pétroliers de la région de Kirkouk repassent sous le contrôle de Bagdad.

 

Les troupes irakiennes s’en sont emparées sans combattre, les forces kurdes s’étant retirées, comme elles l’avaient fait lors de la reprise du siège du gouvernorat de Kirkouk.

 

Comment l’expliquer ?

 

Eléments de réponse avec à Hosham Dawod, chercheur au CNRS.

 

Il nous rappelle tout d’abord les conditions dans lesquelles les Kurdes s’étaient emparées de ce que l’on appelle aujourd’hui les « zones disputées ».

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.