Audrey Azoulay, une Française à la tête de l’Unesco

17/10/2017 à 11:21 Audrey Azoulay Unesco

Une Française à la tête de l’Unesco. L’ancienne ministre de la culture Audrey Azoulay a été élue avec 30 voix contre 28 pour son adversaire qatari.

 

Dans un moment de crise, il ne faut pas quitter l’organisation, mais s’y impliquer. Ce sont les premières déclarations d’Audrey Azoulay, qui faisait ainsi référence au départ des Etats unis et d’Israël. Ils avaient invoqué le parti pris anti-israélien de l’Unesco, un argument que conteste l’universitaire Bichara Khader.

 

Bichara Khader, professeur à l’université de Louvain la Neuve, directeur du CERMAC, le Centre d’Etudes et de Recherches sur le monde arabe contemporain.

 

 

Propos recueillis par Maria Lafitte.