Accès à l’IVG : le Haut conseil à l’égalité demande la suppression de la clause de conscience des médecins

18/01/2017 à 4:52 Marie-Georges-Buffet-RO

Le Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes demande la suppression de la clause de conscience sur l’interruption volontaire de grossesse. Les médecins ont le droit de refuser de pratiquer cet acte pour des raisons personnelles.

 

C’est l’un des freins qui subsistent dans l’accès à l’avortement, relève le Haut conseil qui dresse le bilan, 42 ans après l’adoption de la loi Veil, le 17 janvier 1975.

 

Une avancée historique pour les femmes mais le combat doit continuer estime la députée communiste Marie George Buffet.

 

La réaction de la députée communiste Marie George Buffet:

 

 

Propos recueillis par Loïc Barrière.